Le gouvernement affiche ses ambitions face au chômage

Au début de son mandat, Emmanuel Macron avait annoncé vouloir atteindre un taux de chômage de 7.5%. Un objectif réaffirmé par la ministre du Travail et le premier ministre.

Muriel Pénicaud et Edouard Philippe à l’unisson. La ministre du Travail et le premier ministre ont tous les deux réaffirmé, l’une dans Le Parisien, l’autre dans Le Journal du Dimanche, leur volonté de voir redémarrer la création d’emplois en France et d’atteindre un taux de 7.5% de chômage d’ici la fin du quinquennat. L’ancien maire du Havre a ainsi précisé que les cinq ordonnances dévoilées jeudi participent au retour d’un cadre propice à la baisse du chômage. «Nous avons la chance aujourd’hui d’avoir une croissance qui commence à s’inscrire dans le long terme. C’est le bon moment pour agir», a quant à elle commenté la ministre du Travail. «Pour lutter contre le chômage, chaque once de croissance doit se transformer en emploi. Voilà notre objectif», a-t-elle ajouté.

Toutefois, les deux membres de l’exécutif restent prudents sur la portée de la réforme du code du travail. «Il n’y a pas une mesure miracle pour gagner la bataille de l’emploi. C’est tout le système qui doit évoluer», a indiqué la ministre du Travail avant d’ajouter: «le Code du travail tout seul ne suffit pas». «Ceux qui pensent qu’on peut faire reculer le chômage en mettant en œuvre simplement une politique, sur un front unique, se trompent. Il faut une action globale», a renchéri le premier ministre en dévoilant les autres pistes pour libérer le marché de l’emploi {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : lefigaro.fr