Etats-Unis: le nombre de décès liés à Alzheimer a augmenté de 55% en 15 ans

La plupart des décès dus à cette forme de démence se produisent dans les maisons de retraite ou des établissement prodiguant des soins à long terme, même si cette tendance a reculé-AFP/Archives/SEBASTIEN BOZON
Le nombre de décès provoqués par la maladie d’Alzheimer a augmenté de 55% entre 1999 et 2014 aux Etats-Unis, selon les dernières statistiques des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC) publiées jeudi.

Plusieurs causes possibles ont été avancées pour expliquer ce net accroissement du nombre de décès provoqués par cette dégénérescence cérébrale incurable, comme le vieillissement de la population américaine, l’augmentation du nombre de personnes diagnostiquées à des stades plus précoces de la maladie, et le fait qu’un nombre plus grand de médecins et d’autres personnels médicaux indiquent Alzheimer comme cause de la mort dans les certificats de décès.

Les auteurs du rapport des CDC avancent également la diminution de la mortalité résultant d’autres pathologies parmi les personnes âgées, comme les infarctus et les accidents vasculaires cérébraux.

Ainsi le taux de mortalité attribué à Alzheimer est passé de 16,5 pour 100.000 personnes en 1999 à 25,4 pour 100.000 en 2014, ce qui représente une augmentation de 55%.

La plupart des décès dus à cette forme de démence se produisent dans les maisons de retraite ou des établissement prodiguant des soins à long terme, même si cette tendance a reculé (54% en 2014 contre 68% en 1999).

De ce fait, un nombre grandissant de personnes sont décédées de la maladie d’Alzheimer chez elles pendant cette même période. Ce taux est passé de 14% en 1999 à 25% en 2014.

Cela signifie que davantage de malades d’Alzheimer sont pris en charge chez eux par des membres de leur famille.

« Des millions d’Américains et les membres de leur famille sont profondément affectés par la maladie d’Alzheimer », relève la Dr Anne Schuchat, directrice par intérim des CDC.

« Avec la progression d’Alzheimer dans la population vieillissante, les soins à domicile deviennent très importants », pointent les auteurs de ce rapport.

La maladie d’Alzheimer est la sixième cause de mortalité aux Etats-Unis en comptant pour 3,6% de tous les décès en 2014. Cette forme de démence est aussi la cinquième cause de décès parmi les Américains à partir de 65 ans.

L’âge est le plus grand facteur de risque pour Alzheimer puisque la vaste majorité des malades ont plus de 65 ans.

Moins de personnes meurent de maladies cardio-vasculaires ou de cancer, les deux principales causes de mortalité, il y a donc davantage de personnes âgées, ce qui accroît le risque d’Alzheimer, soulignent les CDC.

Source : scienceetavenir.fr