Epidémie de grippe : «Cette année, le virus est très sévère et touche des patients plus jeunes»

Alors que la France connaît actuellement une épidémie de grippe sur l’ensemble du territoire, le virus aurait déjà causé plus de 70 morts ces dernières semaines…

La grippe est-elle particulièrement virulente cette année ? L’épidémie qui sévit actuellement tue cet hiver des patients plus jeunes que d’habitude, selon les dernières données publiées par Santé publique France. « Un excès de mortalité toutes causes est observé chez les 15-64 ans », décrit l’agence sanitaire dans son bulletin de surveillance hebdomadaire. Alors que les plus de 14.000 morts « attribuables à la grippe » de 2016-2017 étaient à 91 % âgés de 75 ans et plus, la répartition des décès parmi les « cas graves » observés depuis le 1er novembre est différente. « Parmi les cas admis en réanimation, 70 sont décédés : trois étaient âgés de moins de cinq ans, 29 de 15 à 64 ans et 38 de 65 ans et plus », a souligné Santé publique France.

Ce vendredi, à Lourdes, un petit garçon de 9 ans a succombé à la grippe. « Le système immunitaire des plus jeunes n’a pas beaucoup été exposé à la souche H1N1 du virus, qui circule majoritairement en ce moment », explique Vincent Enouf, virologue et directeur adjoint du Centre National de référence de la grippe à l’Institut Pasteur.

Le virus de la grippe est-il particulièrement virulent cette année ?

Chaque année, la grippe touche principalement les personnes les plus vulnérables, en particulier les plus âgées : les plus de 75 ans représentent ainsi plus de 90 % des 14.000 morts « attribuables à la grippe » durant l’hiver dernier.

Ce que l’on peut affirmer, c’est que la souche du virus de la grippe qui circule le plus cette année, le virus H1N1, du groupe A, a la particularité d’être très sévère, et touche des patients plus jeunes qu’à l’accoutumée. Ainsi, on observe cette année que le virus touche davantage d’enfants et de jeunes adultes en bonne santé.

Et la sévérité de cette souche se vérifie : c’est exactement le même virus qui a sévi à l’hiver 2009 et à l’époque, on avait également pu observer parmi les cas les plus graves que, si beaucoup de personnes âgées avaient {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : 20minutes.com