Emploi : nouveau record pour les ruptures conventionnelles

Le nombre de ruptures conventionnelles signées a explosé sur le mois de juillet : 33 211 ruptures de contrats (sur 35 984 demandes), selon les chiffres du Ministère du Travail publiées ce lundi. Un chiffre qui détrône le record précédent, soit 32 936 homologations (juillet 2014).

Ce système de rupture de CDI, mis en place en août 2008 par le gouvernement Fillon, connaît un succès croissant depuis son lancement.

Il permet à l’employeur et au salarié de rompre un CDI d’un commun accord. Le salarié concerné a ainsi accès à l’assurance chômage – ce qui n’est pas valable en cas de démission ou avec certains types de licenciements.

En 2009, quelque 15 899 consentements mensuels ont été signés en moyenne. Six ans plus tard – sur les sept premiers mois de 2015, la moyenne mensuelle s’élève à 28 471.

Capture d’écran 2015-09-15 à 09.39.31

Une croissance qui s’est maintenue en dépit de l’entrée en vigueur, en juillet 2014, d’une nouvelle convention d’assurance chômage : les salariés touchant d’importantes indemnités de départ «supra-légales» en cas de rupture conventionnelle doivent désormais attendre jusqu’à 180 jours pour toucher leur allocation, au lieu de 75 jours auparavant.

Source : Le Parisien