Dix portions de fruits et légumes par jour pourraient prévenir 8 millions de décès prématurés

Pour vivre le plus longtemps possible, il faudrait consommer 800 grammes de fruits et légumes par jour, soit 10 portions, indique une méta-analyse regroupant au total 2 million de personnes dans la monde.

Alors que les recommandations santé nous invitent à consommer 5 fruits et légumes par jour pour prévenir les maladies, une synthèse de 95 études internationales conclut que le double, soit 10 portions équivalentes à 800 grammes, apporterait le bénéfice maximum pour allonger l’espérance de vie.

Cet apport quotidien permettrait d’éviter 7,8 millions de décès prématurés, selon les chercheurs britanniques de l’Imperial College of London qui ont scruté les résultats portant au total sur 2 millions de personnes.

Parmi elles, 94.000 sont décédées, 112.000 ont eu un cancer, 43.000 une pathologie cardiaque, 47.000 une attaque, 81.000 une maladie cardio-vasculaire.
À partir de 200 grammes par jour, on agit déjà sur sa santé, en réduisant de 16% son risque cardiaque, 18% le risque d’attaque et 13% le risque de maladie cardiovasculaire.

Lorsqu’on passe à une consommation quotidienne de 800 grammes, ces chiffres atteignent respectivement 24%, 33% et 28%, souligne l’étude, et 13% pour le cancer.

Un risque de mourir prématurément diminué de 31%

Au regard des personnes qui ne mangent jamais de fruits et de légumes, il serait même possible d’abaisser son risque de mourir prématurément de 31%, en boostant sa consommation jusqu’à 800 grammes par jour, quels que soient son régime, son poids, son activité physique, sa consommation de tabac.

Parmi les fruits et légumes les plus protecteurs, les chercheurs ont constaté que les pommes, poires, agrumes, salades, légumes verts à feuille (épinard, laitue et chicorée) et légumes crucifères (brocoli, chou et chou-fleur) étaient les plus bénéfiques.

Pour le cancer spécifiquement, légumes verts (épinards, haricots verts) et les poivrons, carottes et légumes crucifères se sont révélés particulièrement protecteurs.

Ces vertus santé sont dues aux nombreux antioxydants contenus dans les fruits et légumes capables de réduire les dommages de l’ADN, le risque de cancer, abaisser le taux de cholestérol, la tension et stimuler la santé des vaisseaux sanguins, le système immunitaire et les bactéries du microbiote, explique le docteur Dagfinn Aune, auteur de l’étude.

En France et en Grande-Bretagne, 1/3 des consommateurs atteignent l’objectif des 5 fruits et légumes par jour.

Ces travaux ont été publiés dans la revue scientifique l’International Journal of Epidemiology.

Source : leparisien.fr