Des ultrasons pour soigner Alzheimer ? Une piste à explorer

La technique des ultrasons déjà en test pour les tumeurs du cerveau pourrait aussi aider les malades d’Alzheimer.

Il y a quelques mois, l’hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris faisait l’événement en expérimentant un traitement à base d’ultrasons pour soigner des tumeurs cérébrales. Le cerveau étant un organe très « étanche », les chimiothérapies ont beaucoup de mal à y pénétrer, mais les ultrasons ont la propriété de le rendre plus perméable et de faciliter l’accès de la chimio jusqu’à la tumeur. Des malades sont en essai clinique actuellement, et la méthode est tellement prometteuse qu’on va bientôt l’expérimenter aussi dans le traitement de la maladie d’Alzheimer.

La barrière hématoencéphalique est une sorte de bouclier physiologique tout autour du cerveau. Sa mission est d’empêcher d’éventuelles toxines de s’y introduire. Une barrière protectrice qui complique aussi le traitement des maladies neurologiques puisque les liquides thérapeutiques, les médicaments ne peuvent pas ou très peu la traverser.

La technique des ultrasons a ceci d’exceptionnel qu’elle permet d’ouvrir ce bouclier et donc de rendre la barrière perméable. On sait désormais que cela permet de mieux diffuser une chimiothérapie dans le cerveau.

Les médecins vont tenter de voir si cela permet aussi d’en faire sortir les protéines dites « plaques amyloïdes » à l’origine de la maladie d’Alzheimer.

Pour l’instant en tout cas cela marche sur les souris. Sur les hommes il s’agit de poser l’implant à ultrason dans la boite crânienne sous anesthésie locale. 10 patients devraient être inclus dans cet essai, qui pourrait démarrer dans quelques semaines. Les patients seront tous en début de maladie.

Source : franceinter.fr