Dépression : un bracelet connecté pour une détection précoce

La dépression peut avoir un impact négatif sur la santé, car elle conduit parfois au suicide. Un bracelet a donc été développé et il fera l’objet d’un test dans un hôpital de la capitale qui sera effectif en février.

Un bracelet contre la dépression dans le milieu hospitalier

Il est primordial de ne pas négliger les symptômes de la dépression, car ils peuvent conduire à l’isolement total et même à la mort dans les cas extrêmes. Ce bracelet pourrait représenter une bonne idée notamment lorsque l’on sait que 4.5 millions de Français sont touchés par la dépression. Le chiffre est donc colossal, mais les patients ne sont pris en charge que plusieurs années après l’apparition des symptômes.

Prévenir la dépression et apporter une solution plus douce

Pendant ce laps de temps, la dépression a pu s’installer durablement et impacter lourdement le quotidien. Pour tenter d’améliorer la détection, un bracelet a été développé en conséquence et il a plusieurs avantages. Mis à part identifier la dépression au plus tôt, il permettra aux professionnels de la Santé de choisir des traitements plus doux, car les symptômes ne sont pas aussi importants que ceux référencés après 5 ans sans suivi. De ce fait, grâce à cet appareil, les médecins pourront préconiser des médecines douces comme la méditation ou encore la pratique sportive.

Repérer la moindre anomalie avec de nombreuses informations

Aujourd’hui, le bracelet a la cote, car il est devenu connecté. Le monde de la santé a donc vu débarquer plusieurs modèles, certains comptent les pas, facilitent une alimentation saine, analysent la durée du sommeil ou avertissent en cas d’une exposition au soleil. Cette version aura la capacité de rassembler une multitude d’informations que ce soit sur le sommeil, la tension artérielle, la température… Grâce à diverses technologies, il sera en mesure d’identifier la moindre anomalie.

Source : actusante.net