De nombreux foyers modestes vont bénéficier de la baisse de la CSG

Les nouveaux seuils du revenu fiscal de référence vont bénéficier à 500 000 foyers retraités supplémentaires, qui vont de fait profiter d’une exonération ou d’un taux réduit de CSG.

Les pensions de retraite vont augmenter pour 500 000 foyers

Les bonnes nouvelles fiscales sont rarement au rendez-vous à chaque début d’année, alors autant en profiter. Depuis lundi 9 janvier dernier, 500 000 foyers de retraités supplémentaires vont constater une hausse de leur pension de retraite, virée mensuellement sur leur compte bancaire. Pourquoi ? Car le montant de la Contribution sociale généralisée, la fameuse CSG, prélevé sur leur pension, va diminuer, passant de 6,6 % à 3,8 %, voire à 0 %.

C’est la conséquence d’une mesure de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2017. Une mesure qui a revalorisé les seuils de calcul d’imposition de la CSG, établi à partir du revenu fiscal de référence (RFR). Ces seuils ont été revalorisés de 3 %. C’est moins que ce que souhaitaient certains députés, qui avaient déposé un amendement en octobre dernier, proposant une augmentation des seuils de 5 %.

Redonner du pouvoir d’achat aux retraités les plus modestes

Il faut dire que les différentes réformes fiscales de ces dernières années avaient toutes eu pour conséquence d’augmenter la CSG payée par les retraités les plus modestes. Ce qui avait un impact direct sur le montant de leur pension. Concrètement, le revenu fiscal de référence de ces retraités a augmenté au fil des ans, ce qui a progressivement diminué leur exonération de CSG. Cette nouvelle mesure, sur laquelle le gouvernement n’a pas manqué de communiquer, vise à rétablir la balance en faveur des retraités les plus modestes.

À titre d’exemple, le gouvernement a expliqué qu’une personne qui percevait moins de 1 013 € de retraite par mois serait désormais totalement exonérée de CSG. À noter que le taux réduit, de 3,8 %, s’appliquera aux retraités qui touchent entre 1 013 et 1 286 € de pension mensuelle. Attention toutefois, les nouveaux seuils sont déterminés par rapport au revenu fiscal de référence de 2015.

Source : news.radins.com