De moins en moins de lits dans les hôpitaux français

Le nombre de lits dans les hôpitaux Français a chuté de 12% en 11 ans, selon un rapport de la DREES. Les principaux secteurs touchés sont l’hospitalisation de court séjour et la psychiatrie.

En 11 ans, leur nombre a chuté de plus de 12%. Les lits dans les hôpitaux français sont en effet passés de 468 000 en 2003 à 411 000 en 2014. Un chiffre inquiétant pointé par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (DREES) dans son P anorama 2016 des établissements de santé . Conséquence : la majorité des hospitalisations dure moins de un jour et des alternatives, telles que l’hospitalisation à domicile, gagnent du terrain.

Moins de place en hospitalisation de court séjour et en psychiatrie

Principaux secteurs touchés par cette réduction de places : l’ hospitalisation en court séjour et en psychiatrie , marqués par une fermeture régulière de lits tout au long de ces 11 années. Par ailleurs, seules les capacités d’accueil en moyen séjour ont continué d’augmenter, en particulier pour la réadaptation fonctionnelle où 6 000 places ont été créées entre 2003 et 2014, selon la DREES. En parallèle, le nombre de lits d’hospitalisation à temps partiel a bien augmenté, en passant de 18 000 places en court séjour à temps partiel en 2003 à 32 000 en 2014.

La réduction drastique des places en court séjour préoccupe la DREES car dans le même temps, le nombre de recours aux urgences a grimpé. Ainsi, le nombre annuel de passages dans ce service augmente en moyenne de 3% par an, passant ainsi de 10,1 millions de patients en 1996 à 19,7 millions en 2014.

Source : topsante.com