Couverture maternité: un syndicat de médecins alerte le Défenseur des droits

Paris, 16 fév 2016 – La CSMF jeunes médecins, branche du principal syndicat de médecins libéraux, alerte mardi le Défenseur des droits sur la couverture maternité réservée par le gouvernement à une partie seulement des femmes médecins, l’estimant « discriminatoire ».

« Nous avons envoyé un courrier aujourd’hui au Défenseur des droits pour l’alerter. Nous souhaitons que toutes les femmes médecins, quel que soit leur secteur d’exercice, puissent bénéficier de cette protection sociale renforcée de la couverture maternité », a expliqué Mickael Riahi de la Confédération des syndicats médicaux français jeunes médecins.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a annoncé jeudi une nouvelle aide de plus de 3.000 euros par mois pendant trois mois, qui sera octroyée aux femmes médecins enceintes en complément de l’actuelle allocation forfaitaire.

Environ 15.000 femmes en âge de procréer pourront en bénéficier, si elles ne pratiquent pas de dépassement d’honoraires, c’est-à-dire qu’elles sont installées en secteur 1 ou si elles se sont engagées à les limiter via un contrat d’accès aux soins.

« Si cette proposition va dans le bon sens », le syndicat déplore que toutes les femmes exerçant en secteur 2 ne soient pas concernées et indique qu’il sera « vigilant sur la rédaction des décrets ».

MG-France, premier syndicat chez les généralistes qui réclamait le dispositif depuis 2011, s’était de son côté « félicité de cette avancée pour la profession ».

Les représentants des professions de santé non médecins avaient dénoncé le caractère « discriminatoire » de la mesure et demandé son « élargissement immédiat » aux autres professionnelles de santé libérales.

Source : entreprise.lexpress.fr