Coût et remboursement des soins d’orthodontie

Pour des raisons de santé ou d’esthétique, les traitements d’orthodontie sont parfois nécessaires. Cependant, ces derniers coûtent chers et les tarifs de convention qui servent de base de calcul pour la prise en charge par la Sécurité sociale sont souvent en deçà de la réalité. Découvrez les taux de remboursement ainsi que les démarches à effectuer pour être pris en charge.

En quoi consistent les traitements d’orthodontie ?

Ils se divisent en deux catégories :

les traitements préventifs, destinés aux enfant âgés d’au moins 7 ans souffrant d’une déformation du palais ou des mâchoires qui gêne la croissance et la pousse des dents
les traitements de denture permanente qui débutent à 11 ans lorsque les dents sont arrivées à la fin de leur croissance
les traitement de l’adulte qui sont généralement réalisés pour des raisons esthétiques et qui concernent des personnes qui n’ont pas été prises en charge quand elles étaient jeunes

A combien s’élèvent le coût du traitement de l’orthodontie ?

Tout d’abord, les tarifs du chirurgien-dentiste spécialisé en orthodontie sont librement fixés, à l’exception de ceux de la première consultation et des examens de diagnostic. Il est donc conseillé de demander des devis à différents spécialistes avant de vous engager.

Néanmoins, la Sécurité sociale a fixé des tarifs de convention pour chaque opération :

traitement par semestre (6 semestres au maximum) : 193,50 euros
séance de surveillance (2 séances maximum tous les semestres) : 10,75 euros
première année de contention : 161,25 euros
deuxième année de contention : 107,50 euros

Quels sont les taux de remboursement proposés par la Sécurité sociale ?

Selon le type de soin, la Sécurité sociale rembourse tout ou partie du tarif de convention pour l’orthodontie RO adressée au moins de 16 ans. Les taux de remboursement sont de :

100% pour un traitement par semestre (sur 6 semestres au maximum)
70% pour une séance de surveillance (2 séances maximum tous les semestres)
100% pour la première année de contention
70% pour la deuxième année de contention

Quelles sont les conditions de prise en charge par la Sécurité sociale ?

Les taux de remboursement cités précédemment ne sont valables que pour :

les patients âgés de moins de seize ans au début du traitement. Il est cependant parfois possible d’obtenir un remboursement passé cet âge, dans le cas où le traitement en question est effectué préalablement à une intervention chirurgicale sur les maxillaires
les personnes ayant obtenu l’accord préalable de leur caisse d’assurance maladie. La demande s’effectue via le formulaire S3150 ou S3155 rempli avec votre chirurgien-dentiste. La démarche est à renouveler tous les 6 mois. Si votre caisse d’assurance maladie refuse, c’est le chirurgien qui devra vous alerter sous quinze jours. Passé ce délai, le silence équivaut à un accord tacite.
Enfin, pour que la prise en charge soit effective, les traitements doivent commencer dans les 6 mois suivant l’accord.

Que faire pour obtenir un meilleur remboursement de vos frais d’orthodontie ?

Afin de compléter la prise en charge de la Sécu et d’alléger votre reste à charge, la meilleure solution est de souscrire une mutuelle orthodontie adaptée à vos besoins. Pour ce faire, soyez particulièrement vigilant quant au plafond ou au taux de remboursement proposé. Celui-ci doit permettre de faire baissé le reste à charge au maximum.

Ainsi, pour de l’orthodontie RO sur deux ans, le reste à charge moyen s’élève à 1742 € sans mutuelle.
Avec une bonne mutuelle à 300 % (c’est-à-dire qui vous rembourse jusqu’à 3 fois le tarif de convention de la Sécurité sociale) vous pouvez économiser 1548 euros. Une mutuelle à 200 % vous ferait quant à elle gagner 770 euros.

Soyez tout aussi attentifs à la mention « actes non acceptés par le RO » qui concerne les dépenses d’orthodontie pour adultes, non prises en charge par la Sécurité sociale.

Pour faire le bon choix, le mieux reste de vous rendre sur notre formulaire dédié afin de comparer les offres d’assurance santé de nos partenaires. Vous pourrez ainsi choisir la mutuelle la plus complète au meilleur prix parmi celles répondant à vos besoins, que nous aurons déjà trié pour vous.

Source : lesfurets.com