Cotisations d’assurance maladie et CSG 2018 : impact sur la réduction Fillon

Pour les périodes courant à compter du 1er janvier 2018, le taux de cotisation de l’assurance maladie est modifié. Sa part salariale est supprimée tandis que la part patronale augmente. Il faut également noter la hausse du taux de la CSG déductible et l’augmentation du SMIC au 1er janvier 2018. Ces évolutions conduisent à une modification des paramétrages de la réduction Fillon.

Cotisation d’assurance maladie et CSG 2018 : changements pour les périodes courant à compter du 1er janvier 2018

La loi de financement de la Sécurité sociale pour 2018 a supprimé le taux de cotisation salariale de l’assurance maladie de 0,75 %.

Mais suite à la suppression de la cotisation salariale, le taux de la contribution sociale généralisée (CSG) augmente de 1,7 point. Il est désormais de 9,2 % pour les revenus d’activité. Cela concerne la fraction déductible de la CSG.

Les salariés ne résidant pas fiscalement en France ne sont pas assujettis à la CSG. En conséquence, leur cotisation salariale n’est pas supprimée. Son taux spécifique augmente même de 0,95 point. Il passe de 5,50 % à 6,45 %.

Pour sa part patronale, la cotisation assurance maladie est maintenue. Son taux augmente. Il passe de 12,89 % à 13 %. Dans le cadre {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : editions-tissot.fr

Une réflexion au sujet de « Cotisations d’assurance maladie et CSG 2018 : impact sur la réduction Fillon »

Les commentaires sont fermés.