Contrats aidés : comment ça marche

Est-ce la fin des contrats aidés? Ces contrats qui visent à améliorer l’emploi sont au cœur d’une polémique depuis plusieurs semaines. Qui en bénéficient ? Quels secteurs sont concernés ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les contrats aidés.

Une rentrée retardée dans une commune du Calvados, faute de contrats aidés. La nouvelle relayée dans la presse n’est qu’une illustration du houleux débat qui agite depuis quelques semaines autant la sphère politique que sociale. En cause, l’annonce du gouvernement de vouloir réduire le nombre de contrats aidés pour la fin de l’année 2017: il prévoit une enveloppe de 310.000 contrats aidés en 2017, contre 459.000 signés en 2016.

La ministre du Travail, Muriel Pénicaud, qui avait déjà jugé début août que ces contrats aidés étaient « coûteux » et « peu efficaces » a enfoncé le clou samedi dans un entretien au Monde: « Il n’est pas raisonnable de faire croire que c’est une solution efficace, quand seulement un demandeur d’emploi sur quatre dans le secteur non marchand trouve ensuite un emploi durable. » Elle a néanmoins déclaré que les contrats aidés seraient « ciblés » sur les personnes les plus éloignées de l’emploi. Une décision qui a soulevé tout au cours du mois d’août un front de protestations et inquiété les maires en particulier. Qui bénéficient des contrats aidés? Quels secteurs sont concernés? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les contrats aidés.

Qu’est-ce qu’un contrat aidé ?

Les contrats aidés sont apparus en 1984 lorsque Laurent Fabius instaure les « Travaux d’utilité collective » pour réduire le chômage des jeunes. Au fil des années, les contrats aidés sont restés mais ont changé plusieurs fois de nom.

Selon la définition de l’Insee, « un contrat aidé est un contrat de travail dérogatoire au droit commun, pour lequel l’employeur bénéficie d’aides, qui peuvent prendre la forme de subventions à l’embauche, d’exonérations de certaines cotisations sociales, d’aides à la formation ». L’objectif est de baisser les coûts d’embauche pour l’employeur et donc de favoriser l’emploi, notamment de « publics cibles ».

Qui en bénéficient et quels sont les secteurs concernés ?

Il existe différents types de contrats aidés qui touchent des secteurs différents et ciblent des publics différents : {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : challenges.fr