Consommation : quand est-ce qu’on peut toucher une pension lorsqu’on est en âges de la retraite ?

On se perd parfois face aux différents âges de la retraite et c’est pour cette raison que chaque individu est invité à participer à un quiz visant à tester ses connaissances sur le sujet. On tient toutefois à préciser que la perception de la retraite de base n’est pas soumise à des conditions de durée minimale d’activité. Il faut uniquement que le salarié ne soit plus en activité et il doit également avoir un âge minimal. Une réforme de 2010 a relevé l’âge de départ à la retraite et à partir de 2017, l’âge minimum sera de 62 ans contre 60 ans actuellement. Par contre, certaines conditions permettent de partir à la retraite avant cet âge, surtout lorsqu’on a commencé à travailler très jeune.

Consommation : quels sont les âges légaux de départ à la retraite ?

L’âge minimal varie selon l’année de naissance des salariés. Un salarié doit avoir 62 ans au minimum pour percevoir la retraite de base du régime général de la sécurité sociale.

S’il veut bénéficier de sa retraite à taux plein à 62 ans, certaines conditions, surtout en termes de durée d’assurance retraite sont à respecter. En ce qui concerne les salariés qui partent à la retraite cinq ans après l’âge légal de départ, aucune condition ne leur est exigée s’ils veulent percevoir leur retraite de base à taux plein. Même si l’individu n’a pas cotisé le nombre de trimestres nécessaires, il peut obtenir sa pension, mais avec une réduction ; c’est-à-dire qu’une décote sera appliquée à sa pension lors du calcul. En ce qui concerne les personnes atteintes d’une incapacité permanente au moins égale à 50%, elles peuvent partir à la retraite à 62 ans sans subir de décote depuis la réforme de 2014. En outre, il faut aussi noter qu’il existe certains cas de départ anticipé, car les âges légaux peuvent varier en fonction des régimes.

Consommation et pension de retraite : quelques informations utiles

Un salarié a besoin de justifier tous régimes de base confondus, d’une durée d’assurance minimale pour partir à la retraite. En principe, cette durée d’assurance est déterminée selon les périodes pendant lesquelles l’assuré a cotisé au régime général de Sécurité sociale ainsi que d’autres régimes obligatoires. En tout cas, une cotisation sur une rémunération égale à un montant minimum est nécessaire afin de valider un trimestre. En principe, ce montant s’élevait à 200 fois le Smic horaire au 1er janvier de l’année concernée, mais il a été abaissé à 150 fois le Smic horaire depuis le 1er janvier 2014. Il faut également noter que la rémunération du salarié est prise en compte dans la limite du plafond de la Sécurité sociale, pour chaque période de travail. Si le salarié avait alors gagné 6000 € en janvier 2016, on retiendrait uniquement le plafond mensuel de la Sécurité sociale qui est égale à 3 218 € en 2016. Il existe aussi d’autres cas particuliers permettant à certaines personnes de partir à la retraite avant l’âge légal : les personnes qui ont commencé à travailler très jeunes, avant 20 ans, les personnes reconnues handicapées ainsi que les personnes qui peuvent justifier une incapacité permanente d’au moins 20% liée à la pénibilité de leur travail…

Source : patrimoine-magazine.eu