Ces entreprises qui innovent pour la performance sociale

De plus en plus d’entreprises de taille et de secteur d’activité différents s’engagent dans une démarche de santé au travail. Toutes observent une nouvelle mobilisation de leurs salariés autour du projet de l’entreprise.

Il n’y a pas de démarche « type » en matière de développement de la performance sociale.

En effet pour être efficace, elle doit tenir compte du contexte et des enjeux de l’organisation afin de s’intégrer dans la stratégie de l’entreprise. L’objectif est d’agir sur l’ensemble des déterminants de la santé : les conditions, l’environnement de travail, l’organisation et le contenu du travail, les relations sociales et les pratiques de management, la santé physique, les habitudes et hygiène de vie. Dans ce cadre certaines entreprises ont abordé leur démarche de performance sociale comme un véritable levier de croissance capable de soutenir un nouvel élan stratégique. C’est le cas du groupe familial Aldès Aéraulique. Il a lancé en 2011, en concertation avec les partenaires sociaux, une ambitieuse démarche de performance sociale auprès de 400 salariés de la région Lyonnaise.

Depuis, un Comité Santé assure le suivi de ses axes prioritaires : habitudes de vie, équilibre vie professionnelle / vie personnelle, organisation et environnement du travail. Notons que la dimension organisationnelle et managériale devient de plus en plus centrale dans la question de la performance sociale.

Botanic, une enseigne bio spécialisée dans la distribution de produits de jardinerie, animalerie, épicerie et décoration, propose à ses 2 000 salariés de nombreuses actions de prévention autour de la nutrition, du sommeil ou de la gestion du stress, mais a également mis en place des modules de formation au management par le calme et la communication.

Apicil qui accompagne ces entreprises dans leur démarche de performance sociale a voulu mettre l’accent sur l’organisation et le contenu du travail en mettant en place, au sein de son propre groupe, des espaces de discussions animés par les managers.Cette approche a fait ses preuves. Elle responsabilise les collaborateurs, favorise la coopération et contribue à la santé au travail.

Source : lesechos.fr