Canicule : Agnès Buzyn en appelle à la solidarité nationale

« Chacun doit avoir un regard attentif aux gens de la rue, apporter une bouteille d’eau, appeler le 15 si besoin. Tout le monde est concerné », a expliqué la ministre des Solidarités et de la Santé, Agnès Buzyn, ce 12 juin, à la sortie d’une réunion avec l’ensemble des acteurs concernés (Samu, libéraux, associations, Météo France, hôpitaux…) par le dispositif de gestion des épisodes caniculaires pour l’été 2017.

Activé chaque année le 1er juin, avec le premier niveau de « veille saisonnière » (mobilisation des services de l’État en région), ce dispositif, qui compte quatre stades, devrait subir quelques retouches cette année.

Agnès Buzyn a annoncé avoir demandé aux mairies de recenser les lieux où les personnes vulnérables pourraient trouver de la fraîcheur en cas de fortes chaleurs, comme les bibliothèques, ou autres structures en accès libre.

Les hôpitaux psychiatriques sensibilisés

Par ailleurs, « on va alerter les hôpitaux psychiatriques de la nécessité de faire un effort particulier pour les personnes sous traitement », qui ne pensent pas toujours à s’hydrater, a indiqué la ministre de la Santé.

De son côté, l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) rappelle sur son site les règles de bon usage et de conservation des produits de santé en cas de vague de chaleur, et liste les médicaments susceptibles d’aggraver le syndrome d’épuisement ou de déshydratation des personnes vulnérables.

Source : lequotidiendumedecin.fr

Auteure : Coline Garré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *