Cancer du sein : les bienfaits du tai chi sur les insomnies

La pratique régulière du tai chi serait plus efficace que des médicaments pour réduire les insomnies fréquentes chez les femmes ayant développé un cancer du sein.

Les dernières actualités de la recherche contre le cancer sont présentées pour Sciences et Avenir et en exclusivité par le Pr David Khayat, chef de service de cancérologie à la Pitié-Salpêtrière.

Les insomnies constituent un trouble fréquent des femmes ayant développé un cancer du sein. Mais une étude suggère que la pratique régulière du tai chi serait plus efficace qu’un traitement médicamenteux en permettant de réduire les insomnies chez la moitié des patientes. L’étude a été publiée dans la revue Journal of Clinical Oncology.

Les chercheurs de l’université de Californie à Los Angeles ont recruté 90 patientes en rémission d’un cancer du sein souffrant de troubles du sommeil au moins trois nuits par semaine. Ils ont découvert que la pratique hebdomadaire du tai chi au moins 3 mois était aussi efficace que la thérapie cognitivo-comportementales, habituellement recommandée en cas d’insomnie, et plus efficace que les médicaments.

En effet, la pratique du tai chi réduisait les insomnies chez 47 % des patientes et faisaient même disparaitre les insomnies à long terme dans 38 % des cas. Cette forme de méditation lente permettrait aussi de réduire les problèmes de santé liés à l’insuffisance de sommeil, comme la dépression, la fatigue et la baisse du système immunitaire. Fait intéressant, les patientes ont vite pris goût à cette pratique, selon les dires du Dr Irwin, principal auteur de l’étude : « Beaucoup de participantes ont continué à pratiquer le tai chi par la suite ». Le Dr Irwin avait déjà démontré, par le passé, le bénéfice de pratiquer cet art en termes de réduction des réactions cellulaires inflammatoires liées aux cancers.

Source : sciencesetavenir.fr