Cancer des os : reconnaître la douleur osseuse

Les cancers des os primitifs sont rares. Il s’agit le plus souvent d’un cancer des os secondaire, c’est-à-dire d’une métastase. Mais les douleurs osseuses qui accompagnent un cancer des os sont-elles caractéristiques ? Peut-on parvenir à reconnaître cette douleur et à la différencier d’une fracture, par exemple ?
Symptômes d’un cancer des os

Les cancers des os se traduisent par des douleurs osseuses intenses, qui peuvent parfois s’accompagner d’une inflammation de la zone touchée (notamment lorsque la tumeur est de stade avancé). La douleur peut aussi entraîner des problèmes articulaires variables en fonction de la localisation du cancer, l’articulation touchée devenant alors raide et moins mobile. Des signes généraux apparaîtront également : fièvre, fatigue, amaigrissement, perte de tonus musculaire, paresthésie, etc…

Caractéristiques des douleurs osseuses en cas de cancer des os

Les douleurs osseuses ressenties en cas de cancer des os sont particulièrement intenses et rendent certaines fonctions impossibles (par exemple, une tumeur au fémur compliquera considérablement la marche). Les médicaments antalgiques traditionnels peinent à les soulager efficacement et elles auront globalement tendance à s’aggraver avec le temps, même si elles sont d’intensité variable en fonction des moments de la journée. Par ailleurs, les douleurs osseuses rencontrées en cas de cancer des os sont généralement violentes au cours de la nuit, ce qui entraîne des difficultés à dormir. A terme, l’os étant fragilisé, des fractures peuvent survenir même sans traumatisme.

Source : medisite.fr