Le cancer, pas une fatalité : 40% des cas évitables selon l’Institut national du cancer

Une nouvelle campagne, lancée ce mardi 5 septembre par l’Institut national du cancer (INCa) et le ministère de la Santé nous invite à prévenir notre risque de cancer en améliorant notre mode de vie.

Outre l’hérédité et les facteurs environnementaux, 40% des cas seraient évitables en supprimant l’alcool et en adaptant nos choix nutritionnels, indique l’INCa dans un communiqué.

Sur les 355.000 cancers diagnostiqués chaque année en France, environ 140.000 pourraient être évités, soit environ 40% des cas, indique l’Institut national du cancer (INCa) qui lance ce mardi 5 septembre une nouvelle campagne de prévention en partenariat avec le ministère de la Santé.

80% des cancers de l’œsophage, 20% des cancers du côlon et 17% des cancers du sein sont dus à la consommation d’alcool en France, qui fait plus de 15.000 décès chaque année. Consommer de l’alcool augmente « fortement le risque de développer les cancers de la bouche, du pharynx, du larynx, de l’œsophage, du côlon-rectum, du sein et du foie ».

Cette campagne de sensibilisation est l’occasion de rappeler que l’alimentation est, elle aussi, déterminante dans la prévention des risques du cancer. Près d’un quart (20 à 25%) des cancers sont attribuables aux facteurs nutritionnels, selon l’INCa {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : ladepeche.fr