Cancer du pancréas : ce que vous devez savoir sur cette maladie redoutable

Le chanteur Billy Paul est décédé ce dimanche des suites d’un cancer du pancréas. Metronews vous dit tout ce que vous devez savoir sur cette maladie silencieuse particulièrement redoutable.

Billy Paul s’est éteint à l’âge de 81 ans ce dimanche 24 avril. Le chanteur américain, interprète de « Me and Mrs Jones », est décédé des suites d’un cancer du pancréas. Comme lui, de nombreuses personnalités ont dû affronter cette maladie redoutable. C’est le cas du Toulousain, Claude Nougaro, disparu le 4 mars 2004, à l’âge de 74 ans. L’acteur américain Patrick Swayze, célèbre pour avoir joué dans Dirty Dancing, s’est battu contre la maladie jusqu’au 14 septembre 2009. Il avait 57 ans. Plus récemment, c’est le fondateur et directeur général d’Apple, Steve Jobs, qui a succombé des suites de la maladie à l’âge de 56 ans, le 5 octobre 2011.

Outre ces personnalités, l’Institut National du Cancer estime à 9 040 le nombre de nouveaux cas de cancer du pancréas en France en 2011 (dernières données disponibles). L’adénocarcinome canalaire pancréatique est la forme la plus courante pour ce type de cancer. Il représente 90% des cas diagnostiqués. Ce cancer est particulièrement destructeur car il touche un organe du système digestif, le pancréas. Il aide à la digestion et joue un rôle primordial dans la régulation du taux de glucose dans le sang. Cette maladie touche autant les hommes que les femmes.

Quels sont les symptômes de la maladie ?

Ce cancer est considéré comme particulièrement redoutable car les symptômes apparaissent souvent tardivement. C’est lorsque la tumeur s’est déjà développée qu’elle perturbe le fonctionnement de la digestion. Les symptômes sont alors identifiables :

. douleurs fortes et persistantes derrière l’estomac ou au niveau du dos
. perte d’appétit
. difficulté à digérer
. nausées sur plusieurs jours, voire plusieurs semaines
. jaunisse : coloration jaune de la peau et du blanc des yeux, une coloration brune . des urines et une décoloration des selles et parfois de démangeaisons

A noter : ces symptômes ne sont pas spécifiques au cancer du pancréas et peuvent avoir d’autres causes.

Comment se faire diagnostiquer ?

Si ces symptômes se manifestent, vous devez consulter votre médecin sans tarder. Il pourra vous prescrire des examens complémentaires s‘il l’estime nécessaire. C’est seulement ensuite que le cancer du pancréas pourra être établi de façon formelle et traité en conséquence. Il est urgent d’agir car comme le signale l’INSERM, « plus de trois quarts des patients décèdent au cours de l’année qui suit le diagnostic et à peine 2% sont encore en vie après 5 ans. »

Le dépistage reste limité et la prévention repose essentiellement sur l’éviction des facteurs de risques.

Quels sont les facteurs de risques ?

Trois éléments sont susceptibles de favoriser le développement de cette maladie.

. la consommation de tabac
. le surpoids et l’obésité
. des prédispositions génétiques (la mutation de certains gènes ou si un parent proche a ou a eu ce cancer)

Quels sont les traitements ?

En fonction de l’étendue du cancer, du dossier personnel et du risque de complications, différents types de traitements peuvent être proposés :

La chirurgie : elle consiste à retirer la partie du cancer sur laquelle la tumeur s’est développée. D’autres organes ou parties d’organes sur lesquels les cellules cancéreuses ont pu se propager sont également enlevés.

La chimiothérapie : si l’opération n’est pas possible, elle peut ralentir, voire arrêter le développement de la tumeur. Une radiothérapie peut y être associée dans certains cas, c’est la radiochimiothérapie.

Si aucun de ces traitements n’est retenu, d’autres solutions peuvent être envisagées pour soulager les symptômes. Ainsi, un tube (appelé aussi prothèse) peut être posé pour faciliter la circulation de la bile ou le transit des aliments.

Source : metronews.fr