Baisse des cotisations salariales : quel impact sur votre feuille de paie ?

C’est confirmé : la baisse des cotisations salariales de chômage et de maladie sera effective dès 2018 en deux temps, au 1er janvier et ensuite à l’automne. De quoi redonner progressivement un peu de pouvoir d’achat aux salariés, en fonction de leur niveau de revenus.

Confirmant les propos du Premier ministre, Gérald Darmanin, le ministre de l’Action et des Comptes publics, a précisé les modalités de cette baisse : les cotisations sociales annuelles « baisseront de 2,2 points au 1er janvier 2018 et baisseront à nouveau de 0,95 point à l’automne ».

Cette baisse porterait principalement sur les cotisations chômage et maladie supportées par les salariés, dont les taux sont respectivement de 2,4 % et de 0,75 % actuellement, calculés sur les revenus bruts mensuels. Aucune précision n’est apportée sur les modalités pratiques d’application de ces baisses sur les bulletins de salaires, qui devraient cependant être effectives dès janvier prochain.

Un gain avoisinant les 1000 euros

Pour un salarié percevant 40 000 euros par an, le gain annuel pourrait ainsi atteindre 900 euros {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : votreargent.lexpress.fr