Arrêt du tabac : les médecins montrent l’exemple

A l’occasion de #MoisSansTabac, Santé publique France rappelle l’importance de l’implication des médecins généralistes dans cette lutte contre le tabagisme. Témoin de cet engagement, les professionnels de santé sont ainsi de moins en moins nombreux à fumer…

Tabac : les médecins montrent l’exemple

Alors qu’en France, le tabagisme reste stable et élevé, les médecins montrent l’exemple comme en témoignent l’ensemble des données de prévalence du tabagisme disponibles chez les professionnels de santé.

  • En 2015, 16% des médecins généralistes sont fumeurs et 14% le sont quotidiennement. Alors qu’en population générale, on compte 34,5% de fumeurs et 28,7% de fumeurs quotidiens.
  • La prévalence du tabagisme chez les médecins a fortement chuté en 10 ans, elle est passée de 29% en 2003 à 16% en 2015.

Les professionnels de santé s’engagent contre le tabac

  • Les médecins sont très impliqués dans #MoisSansTabac. Plusieurs de leurs ordres sont des partenaires nationaux : le Collège National des Généralistes Enseignants, le Conseil National de l’Ordre des Médecins, le Collège de Médecine Générale, la Société de Pneumologie de Langue Française.
  • Le 24 octobre, les fédérations hospitalières se sont engagées lors du colloque du RESPADD (Réseau de prévention des addictions) à soutenir la démarche « lieu de santé sans tabac » en signant la charte.

Les professionnels de santé sont les principaux acteurs de la lutte contre le tabagisme. Le fait que les médecins soient significativement moins nombreux à fumer est un signal fort et encourageant. Pour Santé Publique France, « Leur implication sans faille est une condition de la réussite de #MoisSansTabac et plus largement des politiques publiques de réduction du tabagisme ».

Source : doctissimo.fr