APL, prêt à taux zéro, HLM… Le gouvernement dévoile sa « stratégie logement »

Le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, et son secrétaire d’État, Julien Denormandie, doivent présenter la « stratégie logement » du gouvernement ce mercredi 20 septembre.

Construire davantage tout en faisant des économies. Telle est la volonté affichée au sommet de l’État alors que la « stratégie » gouvernementale en matière de logement est présentée ce mercredi 20 septembre. Le « gouvernement a la volonté de réduire les dépenses et de le faire de manière structurelle (…) Nous avons une impérieuse nécessité de mieux gérer », a estimé la veille le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard, sur CNews.

L’objectif à terme du gouvernement est clair : il s’agit de « faire des économies », a rappelé le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin sur BFM TV lundi 18 septembre. « On paie 40 milliards chaque année pour 4 millions de mal-logés en France. Aucun pays d’Europe ne fait quelque chose comme ça », a-t-il dit.

Des avantages prolongés

Deux aides publiques qui soutiennent la construction depuis deux ans, le Prêt à taux zéro (PTZ) octroyé sous conditions de ressources à 117.000 ménages accédant à la propriété l’an dernier et l’avantage fiscal « Pinel » consenti aux particuliers achetant un logement pour le louer, seront prolongés pendant quatre ans.

Ils seront toutefois recentrés sur les zones tendues, où l’offre en logements est très déficitaire, telles que l’île-de-France. L’an dernier, 27% des PTZ accordés pour aider des primo-accédants étaient signés à la campagne. Un peu plus de 30.000 jeunes ménages ruraux en ont bénéficié, selon les chiffres obtenus par RTL ce mardi 20 septembre.

Des abattements fiscaux

Le gouvernement a annoncé de forts abattements fiscaux sur les plus-values pour la vente de terrains en zones tendues, pendant trois ans, afin d’accélérer la libération du foncier et de construire rapidement des logements.

« Cet abattement sera de 100% pour la vente de terrains permettant de construire du logement social, de 85% pour du logement intermédiaire, et de 70% pour du logement libre », a précisé le secrétaire d’État à la Cohésion des territoires Julien Denormandie en conférence de presse.

60.000 logements pour les étudiants

Le gouvernement prévoit également de construire 60.000 logements pour les étudiants et 20.000 destinés aux « jeunes actifs » sur le quinquennat {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : rtl.fr