Allergies : vigilance rouge maintenue dans la plupart des régions

Les graminées sont toujours bien présentes sur le territoire. Les pluies de la semaine à venir devraient néanmoins soulager les allergiques.

Si vous êtes allergique, les zones épargnées par les pollens sont de plus en plus restreintes. Selon le dernier bulletin RNSA, les deux Corses et les Alpes-Maritimes sont toujours les seuls départements à afficher un niveau bas de graminées.

Le reste du pays est toujours coincé sous un nuage de pollens. De nombreux départements du sud-ouest sont passés en vigilance rouge pour les graminées. Une situation qui pourrait durer puisque leur floraison n’est pas encore terminée. « Le risque d’allergie sera toujours élevé à très élevé sur les prochains jours », soulignent les experts.

Seule la venue d’une période pluvieuse pourra soulager les allergiques. Il faudra se méfier néanmoins, car si la pluie lave le ciel des pollens, les orages favorisent la gêne respiratoire et les crises d’asthme, rappellent-ils.

L’ambroisie débarque

Outre les graminées, les pollens de châtaignier joueront les second rôles, avec les urticacées (ortie), tout comme oseille et plantain. Mais les gênes occasionnées sont faibles pour les allergiques, rappelle le réseau RNSA.

En revanche, les allergiques vont devoir redoubler de vigilance en ce qui concerne l’ambroisie. Le pollen le plus allergisant de France devrait très bientôt faire son apparition, car cette mauvaise herbe entame sa croissance.

Les experts du RNSA recommandent fortement aux personnes allergiques d’apprendre à reconnaître cette plante sauvage et de l’arracher s’ils en trouvent sur leur chemin. Sa présence peut également être signalée sur le site www.signalement-ambroisie.fr

Source : pourquoidocteur.fr