9 innovations qui changent la vie des personnes avec un handicap

Les 9 lauréats du Concours handicap et innovation proposent des services qui peuvent changer, parfois radicalement, le quotidien des personnes en situation de handicap.

Le numérique peut contribuer à faciliter la vie des personnes en situation de handicap. Des startups et des PME innovantes l’ont bien compris, en mettant en place des services, malins ou révolutionnaires, qui ont un impact direct sur la vie des personnes à mobilité réduite, des non-voyants, ou encore des sourds et mal-entendants.

Zoom sur les 9 innovations récompensées par le Concours handicap et innovation, organisé par BPI France.

L’app qui murmure à l’oreille des malvoyants

Le premier lauréat rend la ville hyper accessible. Audiospot est une application qui géolocalise l’utilisateur et lui délivre des informations utiles sur les endroits où il se trouve. Adieu les renseignements demandés à la volée. Il suffit de taper sur son téléphone pour entendre les renseignements relatifs au spot le plus proche. Celui-ci peut être un arrêt de bus, par exemple.

Dans ce cas, on connaît le nom de l’arrêt, les numéros de lignes et les horaires. On peut également se renseigner en un claquement de doigts sur les horaires d’ouverture d’une institution publique ou tout simplement quel chemin suivre pour trouver le bon bureau une fois à l’intérieur de l’immeuble.

Le tapis de marche qui remplace votre kiné

Ezygain est une startup lancée par trois jeunes diplômés en 2015. Zineb Agoumi, Thibault Faÿ et Félix Botella sont partis d’un constat simple : en France, 4,25 millions de personnes éprouvent des difficultés à marcher et ont besoin de rééducation, mais les aidants ne sont pas assez nombreux pour accompagner à chaque instant la rééducation du patient pendant qu’il reprend peu à peu possession de ses jambes.

Alors, ils ont inventé une machine : un tapis de marche multimédia, pour le fun, et connecté, pour le suivi médical. Il peut être utilisé en centre spécialisé, chez le kiné, ou même à la maison.

Une tablette pour les non-voyants et les autres

C’est à Grigny dans l’Essonne que le professeur en technologie du handicap Damien Mauduit a créé la première tablette tactile en braille au monde, utilisable tant par les non-voyants et malvoyants qui lisent le braille, que par tous les autres.

Des logiciels Inside STORE et Inside ONE sont commercialisés par la société Inside VISION, créée par le chercheur et son associé Denis Le Rouzo en juin 2014. Les deux hommes se sont efforcés de travailler sur la bi-acuité : “l’échange permanent”. Ainsi, les aveugles peuvent avoir accès à des cours dispensés par des voyants, par exemple.

La carte partagée des lieux accessibles en deux-roues

Sortie en mars 2016, l’application I Wheel Share a été créée par une grande soeur préoccupée. Son frère, en situation de mobilité réduite, ne pouvait jamais savoir à l’avance où il serait bien accueilli, et où au contraire il allait galérer avec son fauteuil. La solution que Audrey Sovignet a trouvée, c’est une carte interactive qui évolue au fur et à mesure que les utilisateurs distribuent des bons ou des mauvais points aux lieux par lesquels ils sont passés. Ils peuvent laisser des commentaires pour partager leur expérience. Bref un “TripAdvisor du handicap”, comme le définit son inventrice.

Le “fauteuil-debout” pour se faufiler partout

Lambert Trenoras est docteur en robotique. Il a cumulé entreprenariat et doctorat pour lancer le prototype de Gyrolift, un fauteuil roulant qui prend moins de place qu’un fauteuil classique. Et surtout, qui permet de régler son assise et donc de se tenir debout, ou dans une position intermédiaire. Beaucoup plus simple pour accéder à différents services. C’est également un moyen de rendre plus rapide et plus simple la mise en accessibilité des bureaux, par exemple. Le produit devrait être commercialisé à partir de 2018.

Les pictos pour savoir où aller, en un clin d’oeil

Autre “TripAdvisor du handicap”, Picto Travel permet d’identifier les lieux accessibles. Sauf que cette fois, tous les handicaps sont concernés. Le site se présente plus comme un moteur de recherche que comme une carte grâce à une base de données comprenant des commerces, des restaurants, des hébergements, des moyens de transport.

Le téléphone en VOST

Olivier Jeannel est mal-entendant. Et pourtant, il peut téléphoner, grâce à l’application qu’il a créée, Roger Voice. L’application traduit en messages ce que dit votre interlocuteur au fur et à mesure de la conversation. Et vous pouvez écrire ce que vous n’arrivez pas à dire, ce sera transcrit automatiquement grâce à un outil de synthèse vocale intégré. Elle est déjà disponible à ce jour dans près de 20 langues, et revendique plus de 10.000 téléchargements.

Des app pour faciliter la communication

Auticiel est une société de solutions numériques qui “place l’utilisateur au coeur du processus d’innovation”. Avec Empower Program, l’entreprise propose une plateforme en ligne permettant destinée aux aidants de personnes en situation de handicap mental ou cognitif et aux professionnels. Elle permet de mieux utiliser les applis numériques (ludoéducatives, serious games) et de mesurer les progrès réalisés.

Scoliose de l’enfant : un dispositif pour éviter les chirurgies à répétition aux enfants

La technologie Nemost permet d’éviter les chirurgies répétitives aux enfants atteints de scoliose évolutive, notamment à cause de des luxations de hanche, douleurs, eschares, etc. Comment ? Grâce à une tige extensible. En effet, un enfant atteint de ce type de malformation doit subir en moyenne 8 opérations chirurgicales lourdes au cours de sa vie, dans le but de pouvoir adapter le dispositif de correction à leur croissance.

Source : start.lesechos.fr