2018, année de l’embellie sur le front de l’emploi ?

Après une baisse timide du chômage en 2017, le marché du travail devrait repartir de l’avant en 2018, porté par la croissance retrouvée.

2018, année de la reprise véritable ? Si 2017 a été synonyme de timide rebond, l’année prochaine devrait se révéler plus porteuse sur le front de l’emploi. Avec des secteurs qui prévoient d’embaucher (bâtiment, aide à la personne) et une croissance revue à la hausse, le chômage devrait descendre sous les 9,5% de la population active, selon l’Insee.

La conjoncture plutôt au beau fixe

La Banque de France anticipe un taux de chômage de 9,4% en 2018, soit un peu mieux qu’au troisième trimestre 2017 (9,7%). Les créations d’emplois seront néanmoins en recul : 147.000 nouveaux postes contre 281.000 lors de l’année écoulée, certes très positive. Derrière cet affaiblissement global se cachent les coupes dans les contrats aidés avec environ 46.000 postes financés en moins dans les secteurs non marchands en 2018.

Un constat que partagent beaucoup d’observateurs du marché du travail. « Il y a de grandes chances pour que le chômage baisse moins vite en 2018 », prévient Éric Heyer, économiste à l’OFCE. « La fin de la prime à l’embauche, la réduction des contrats aidés et la baisse du niveau du CICE devraient détruire 120.000 emplois, selon nos estimations, soit à peu près au même niveau que l’augmentation de la population active. »

Côté croissance, la situation est au beau fixe : mardi 19 décembre, l’Insee a relevé ses prévisions de croissance pour 2017, avec 1,9% contre 1,8% et même 1,6% avant octobre. Dans le détail, le PIB devrait ainsi augmenter de 0,6% sur les trois derniers mois de l’année 2017, puis progresser de 0,5% au premier trimestre 2018. Il devrait ensuite légèrement ralentir à 0,4% au deuxième trimestre de l’année prochaine.

Des secteurs qui recrutent

La construction et le bâtiment ont le vent en poupe, avec un solde net d’emploi de 7% pour l’année 2018, dans un secteur qui compte environ 1,5 million d’emplois. Issu du baromètre Manpower publié mardi 12 décembre, ce chiffre se complète avec les 3% de croissance de l’emploi dans l’agriculture, la forêt, la chasse et la pêche. Les métiers d’aides à domicile, d’aide-soignants et d’infirmiers devraient {…}

Pour en savoir plus, cliquez ICI

Source : europe1.fr